Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Michaëlle Jean 2014-1.jpg

Biographie détaillée

English

La très honorable Michaëlle Jean, C.P., C.C., C.M.M., C.O.M., C.D. 

Biographie détaillée 

Michaëlle Jean est la 27e Gouverneure générale, Commandante en chef du Canada, assermentée le 27 septembre 2005 pour un mandat de 5 ans. Dès la fin de ce mandat, le 1er octobre 2010, les Nations unies ont immédiatement fait appel à elle, en qualité d’Envoyée spéciale de l’UNESCO, pour soutenir les efforts de reconstruction en Haïti, son pays natal dévasté cette même année par un puissant séisme qui a fait des centaines de milliers de morts, autant de blessés et de sinistrés. Elle sera également, de 2011 à 2014, appelée à occuper la fonction de Chancelière de l’Université d’Ottawa qui abritait son bureau d’Envoyée spéciale de l’UNESCO. Michaëlle Jean deviendra ensuite la 3e Secrétaire générale de la Francophonie, un poste qu’elle a occupé avec la plus grande énergie, du 5 janvier 2015 au 3 janvier 2019, après avoir été élue à Dakar au XVe Sommet des Chefs d’État et de gouvernement, le 30 novembre 2014. 

Femme d’État et diplomate aguerrie, sa voix a le don de convoquer partout dans l’espace multilatéral, dans toutes les enceintes de l’ONU, à New York comme à Genève, jusqu’au Conseil de sécurité, de même qu’à l’Union européenne, au Parlement européen, à l’OCDE, à l’Union Africaine. Michaëlle Jean sait convaincre, mobiliser, sensibiliser, rassembler, témoigner avec éloquence de l’état et des enjeux du monde, tant elle l’a sillonné, d’un continent à l’autre. Elle est connue et appréciée pour ses convictions, son sens profond des valeurs universelles, des principes et des règles de la démocratie, de l’état de droit, de la justice, des droits et des libertés qu’elle ne trahit jamais. Elle a su engager, avec des Chefs d’État et de gouvernement, le concours d’acteurs du secteur privé, aux côtés des populations, des femmes et des jeunes en particulier, des projets et des programmes viables, multisectoriels et innovants de développement, dans une optique de revitalisation d’écosystèmes économiques, environnementaux et culturels. Michaëlle Jean croit au génie du terrain, à l’investissement dans le capital humain, au renforcement des capacités et des connaissances, à la modernisation de l’éducation et de la formation professionnelle, technique et technologique. Elle sait mobiliser avec cœur et entrain la jeunesse, l’inspirer, identifier les opportunités de coopération, favoriser des synergies nouvelles et nombreuses. 

Femme d’action et de vision, Michaëlle Jean a su montrer qu’elle ne recule devant rien en faveur de la paix, jusque dans la lutte contre le terrorisme, la radicalisation et l’extrémisme. Humanisme, courage, ténacité, volonté, optimisme indomptable et créativité la caractérisent. 

Née en 1957, à Port-au-Prince en Haïti, c’est en 1968 qu’elle arrive au Canada avec ses parents qui fuient, comme des milliers d’autres familles, le régime dictatorial de François Duvalier. Elle connait les épreuves de l’exil forcé, tout ce qu’il faut affronter pour repartir de zéro et se reconstruire. Le Québec devient sa terre d’accueil. À l’Université de Montréal, elle complète un baccalauréat ès arts en Littérature et langues modernes (italien et espagnol). Elle est si douée, qu’on lui confie pendant deux ans la charge d’y enseigner la langue et la littérature italiennes, alors qu’elle poursuit avec autant de succès des études de maîtrise en Littérature comparée. Trois bourses lui permettent de parfaire ses connaissances en Italie, à l’Université de Pérouse, à l’Université de Florence et à l’Université catholique de Milan. Michaëlle Jean parle couramment cinq langues : le français, le créole haïtien, l’anglais, l’italien, l’espagnol, en plus de lire le portugais.

Michaëlle Jean militera dès la vingtaine, pendant plus de dix ans, au sein du mouvement des femmes au Québec et contribuera ardemment à la mise sur pied d’un vaste réseau de centaines de refuges d’urgence pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants. Ce réseau s’étendra sur tout le territoire québécois et dans d’autres provinces canadiennes.

De 1988 à 2005, Michaëlle Jean connaît une brillante carrière de journaliste et d’animatrice d’émissions d’information à la télévision publique canadienne, les réseaux de langues française et anglaise. Ses réalisations en journalisme lui valent de nombreux prix, y compris l’Assemblée parlementaire de la Francophonie qui souligne son mérite et lui décerne l’insigne de Chevalier de l’Ordre de La Pléiade. Elle participe et s’associe également à plusieurs films documentaires réalisés par son mari le cinéaste, essayiste et philosophe Jean-Daniel Lafond : La manière nègre ou Aimé Césaire, chemin faisant ; Tropique Nord ; Haïti dans tous nos rêves, L’heure de Cuba et Un film avec toi. 

Ensemble, ils créent et président depuis 2010 la Fondation Michaëlle Jean dont les programmes accompagnent, par l’art et la culture, des initiatives citoyennes aux côtés des jeunes parmi les plus vulnérables et fragilisés au Canada, mais combien volontaires et créatifs.

 

Titres et honneurs →

 

Télécharger en format PDF